• « Dans la vie si les gens s’aident, cela fait ascenseur et on peut faire de belles choses ». Voilà l’une des formules dont use volontiers Djamel Errachidi pour illustrer les vertus d’une attitude solidaire. La marque de vêtements qu’il a lancé, Keeping Fight, fait justement de la solidarité une valeur centrale.

  • La marque Keeping Fight est une marque de vêtement sportswear mais pas seulement. « Elle est un moyen d’atteindre un objectif essentiel, l’entraide ». Djamel Errachidi vise en effet à reverser une partie des bénéfices à des causes sociales ou humanitaires.

Focus sur Keeping Fight, la marque solidaire

Keeping fight, une structure portée par Djamel Errachidi et son épouse Ouassila. Il s’agit d’une marque familiale.

D’abord, c’est une marque de vêtement sportswear (made in France pour le flocage et à l’étranger pour le produit), un état d’esprit d’entraide et de solidarité.

Comment ?

Keeping Fight aide les plus démunis, les enfants, les associations humanitaires dans le monde.

Que ce soit dans le sport, dans le culturel, dans l’humanitaire et dans la santé,  Keeping Fight lors des événements apporte son soutien humain, financier et médiatique aux organisateurs, aux jeunes sportifs (kickboxing, boxe anglaise, boxe thaï etc…), aux jeunes artistes d’Ile de France, France et à l’étranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *